Outkast : le succès d'un duo au crossover quasi-parfait !

8/02/2014 11:24:00 AM

Un tandem d'artistes que j'aime énormément et ce depuis très longtemps c'est Outkast. J'avais envie de partager avec vous leur parcours et l'univers qui s'en dégage. Outkast c'est l'un des plus grands groupe de Hip Hop de ces vingts dernières années qui a su s'imposer avec un style funk, soul, rock, jazz et R&B. Tout part de leur racine hip hop (oui, je dis bien hip hop car c'est de là qu'a démarré leur histoire et d'où ils ont puisé leur inspiration primaire). Tout deux venant d'East Point à Atlanta, ils ont porté le sud en un mouvement. Même si certains pensent le contraire, il est impensable pour moi à l'heure d'aujourd'hui de ne pas les compter parmi les grands acteurs de l'industrie musical. 



L'alchimie entre Big Boi (à gauche) et Andre 3000 (à droite) remonte à 1992 alors que les deux MC's vivent dans le même quartier de la banlieue d'Atlanta, ils sont régulièrement amenée à se cotoyer au cours de différents battles. La fusion se crée et Outkast naît. Très jeune tous les deux, ils sortent leur premier single Player's Ball qui raconte l'histoire d'une soirée de gala autour de la culture gangsta dans son ensemble. C'est pour ça qu'on les voit se la jouer en grosse cadillac, costards et chaîne bling bling. Player's Ball fait un carton plein dès sa sortie en se classant dans le top 20 des Hot Rap Songs pendant six semaines. Constatons que ce n'est que le début d'une belle lancée, avec leur premier album ATliens sortie en 1996 le groupe se met à la production. Sachant qu'ils ont été produits auparavant par le label Organized Noise qui a notamment conduit au succès du groupe TLC, les deux jeunes rappeurs d'Atlanta avait envie d'explorer cette carte qu'ils ne connaissaient pas.


A cette époque déjà les rumeurs circulent sur le faite que le groupe pourrait disparaître, car leur public se poserait des questions assez étranges sur comment un grand rappeur comme Big Boi ancien dealer, amateur de peep show et assez grand fumeur (comme la plus part des grands rappeurs, je dirais !) pouvait aussi bien fusionner avec l'homme qu'est André 3000. Un style très décalé, excentrique et hors pair même pour moi. Il accorde des pièces difficiles à porter aux yeux de tous, mais qui sont facile à associer pour lui. Peu importe, il continue d'aborder un style de plus en plus déjanté et moi ça j'aime !



Aquenemi sort en 1998 c'est le troisième album du duo et il vient chambouler et faire taire les rumeurs. Cette album m'a beaucoup plu, pour l'avoir écouté à plusieurs reprises il est la fusion de nouveaux genres musicaux grandissants et surtout frappe fort avec un morceau intitulé Rosa Parks. En hommage à la militante, la figure de la lutte pour les droits des civiques que l'on connaît tous. Ce premier single extrait de l'album va connaître succès et ennuis. Rosa Parks n'apprécie pas le fait d'être associé à un tube sans son accord et décide de porter plainte. L'affaire se terminera finalement par un accord à l'amiable. Autant vous dire qu'à cet époque, les choses ont commencés à bouger à grande vitesse pour le groupe. Ils sont pas loin du succès planétaire !
C'est ensuite que sort l'album Stankonia en 2000. Cet album va s'exporter d'une vitesse incroyable, certifié quatre fois platine et classé directement n°2 au Billboard. Avec B.O.B, Ms Jackson (un morceau que j'aime beaucoup qui est une lettre ouverte à la mère d'Erykah Badu avec qui il s'était séparé après la naissance de leur fils Seven) cet album arrive comme un grand changement dans l'état d'esprit du groupe. Le public le ressent et c'est parfaitement ce dont le groupe à envie. Ils présentent un album aux possibilités illimités. C'est surprenant de voir que leur créativité est débordante. On y retrouve des beats psychédéliques (ce qui me fait danser à tue tête, un peu comme ce que fait M.I.A maintenant pour ceux qui l'apprécient, il y en qui était là avant hein ...), mais aussi des choeurs gospel. Leur inspiration grandit et le genre auquel s'identifie le groupe est le leur.



Avec cet album, les univers des deux membres commencent à se ressortir. L'un Big Boi (à gauche de la photo ci-dessus) a une personnalité très underground, encore native du rap de l'époque et veut favoriser le dirty south, un terme qu'il utilise assez souvent d'ailleurs pour parler de ses racines et de là où il vient, le sud des Etats Unis. A côté de ça, on a Andre 3000 (à droite de la photo donc), un homme polyvalent de talent, il sait et veut tout faire. Multi-instrumentiste, compositeur, chanteur, parolier et j'en passe, mille et une casquette qui font de lui une personnalité créative et la force du duo. Outkast veut désormais avancer séparément, l'un composera sur son univers et l'autre en fera de même. Le prochain disque sera un double album dont Speakerboxxx pour Big Boi et The Love Below réalisé par Andre 3000 qui donnera intégralement Speakerboxxx/The Love Below. Chacun d'entre eux, sort son premier single quasi en même temps à savoir The Way You Move de Big Boi et Hey'ya d'André 3000. Les deux artistes réalisent clairement un album solo en le protégeant sous le nom du groupe Outkast. Vous voyez un peu ?


Hey'ya sort ! Le tube présenté par André 3000 passe du Grammy Awards aux disques d'or et de platines et continue en tête des charts pendant des semaines. Il est dans toutes les radios et télévisions, on l'entend partout. Le tube tire l'album vers le haut et met Big Boi dans l'ombre. Bien que le tube GhettoMusick soit la réalisation de Big Boi très underground qui puise dans les racines du groupe, on sent que les personnalités divergent. De loin l'un de mes morceaux préférés du groupe, Hey ya' présente une parodie assez folle des Beatles jouant leur première au Ed Sullivan Show où on y voit Big Boi dans un rôle de manager très exigeant. J'ai beaucoup aimé ce clip, il est celui qui aura certainement le plus apporté dans toute l'histoire de la réalisation de clips vidéos pour moi. Aussi bien le stylisme, que la mise en scène sans oublier André 3000 qui est au premier rang et assume clairement ses nouvelles perspectives musicales. Avec cinq millions de ventes, l'album arrive au statut d'album de diamant, remarquable et incroyable même. C'est seulement le troisième album de rap à obtenir cette certification après Please Hummer Don't Hurt 'Em de MC Hammer et Life After Death de Notorious BIG. J'étais toute jeune quand ce morceau est sortie, mais il est toujours aussi présent dans mon iTouch avec ses quatres étoiles. J'espère vraiment que le groupe remontera sur scène prochainement chez nous à Paris. Ils étaient à Coachella en Avril dernier puis hier à Montréal. Allez bon week-end !

PS : J'ai une folle envie de parler musique en ce moment, ça se ressent pas mal sur le blog je trouve. N'hésitez pas à me soumettre vos idées et vos avis, si vous aimez ou pas ce type de chronique un peu plus détaillé. J'ai hâte de savoir !

You Might Also Like

3 Commentaires

  1. Heyyyyyyy yaaaaaa !!! Je like :)
    En tout cas ton article est très intéressant tu devrais en refaire d'autre sur la musique ;)

    bisous
    amandine

    http://www.beautiful-licorne.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ravie que ça te plaise ! :)

      xx

      Supprimer
  2. Salut ! :)

    Je connais Outkast grâce à leur tube " Hey Ya" sur lequel je me suis déhanché (et me déhanche encore) dessus. J'adore leur univers et leur style vestimentaire. Même si à l'origine, ce n'est pas mon style de musique, j'aime beaucoup ce qu'ils font. Ton article m'a appris plein de choses sur ce duo.

    Sur mon blog, je parle également de musique. Si ça te dit, tu peux découvrir mon univers musical ici: http://le-petit-monde-d-helene.blogspot.fr/

    Bon dimanche !

    Bisous,
    Hélène

    RépondreSupprimer